Faut-il porter un casque sur sa trottinette

L’usage de la trottinette simple ou électrique est plutôt agréable. Elle procure une sensation que seuls ses usagers parviennent à comprendre. Cependant, c’est aussi une pratique dangereuse à tel point que sans être obligatoire, le port du casque est fortement conseillé. Voici des explications qui vous expliquent l’importance de cette précaution !

Éviter d’être blessé à la tête en cas de chute

Il convient de relever qu’une étude du Journal of Américain Médecine s’est intéressée aux accidents à trottinette. Elle a révélé que les blessures à la tête étaient les plus fréquentes devant les fractures et les lésions de tissus mous. Par ailleurs, il a été constaté que le fort pourcentage de blessures à la tête résultait malheureusement du non- port du casque en trottinette par les raiders. Seulement environ 5 % des riders accidentés enregistrés aux urgences portaient un casque de protection.

Les trottinettes électriques peuvent avoir une vitesse maximale supérieure à 80 km/h. Une chute à cette vitesse peut provoquer des dommages corporels d’un niveau de gravité extrême. Voilà pourquoi vous devez porter un casque de moto ou de vélo pour sécuriser votre tête.

Le port du casque n’est pas obligatoire, mais vivement conseillé

Les autorités compétentes ont intégré en automne 2019 les trottinettes électriques dans le Code de la route. Désormais, contrairement aux piétons, les utilisateurs de la trottinette électrique doivent rouler sur les pistes cyclables. C’est seulement en l’absence de telles pistes que les trottinettes peuvent utiliser les trottoirs à condition que leur vitesse soit inférieure à 6 km/h. Elles peuvent aussi être tolérées sur les chaussées pour une vitesse inférieure ou égale à 25 km/h.

Pour l’instant, aucune norme n’oblige les raiders à utiliser un casque pour se prémunir contre les accidents. Cependant, il convient de dire que les trottineurs sans moteurs sont assimilables à des piétons. Ils doivent par conséquent obéir aux mêmes règles que ces derniers. Par contre, les trottineurs à moteur peuvent en fonction de la limite de leur vitesse être assimilés soit aux motos, soit au vélo. Selon les cas, il leur est conseillé de porter soit un casque de moto, soit un casque de vélo pour se protéger.

Il faut relever que même à vélo, le casque n’est obligatoire que pour les tout-petits de moins de 12 ans. Ainsi, le défaut de casque pour les enfants passagers ou conducteurs de trottinette est sanctionné par une amende de 135 €. Cependant, seuls les enfants de plus de 12 ans sont habilités à utiliser une trottinette électrique. Par conséquent, le port du casque n’est pas obligatoire pour eux. De toute façon, il convient d’utiliser le casque pour les trottinettes électriques pour des raisons de sécurité.

About the Author: admin