Livia Lancelot : une championne pas comme les autres !

L’égalité ou la parité entre hommes et femmes se joue dans tous les domaines y compris le sport. Dans le monde de motocross, les passionnés et les amateurs ont remarqué le talent pur d’une jeune femme parmi des hommes sur les pistes. Tous l’admiraient, l’applaudissaient sans peut-être même connaitre son nom ni grand-chose sur elle. Et oui ! Son nom, c’est Livia Lancelot. Découvrez mieux sur cette championne hors-norme à travers cet article.

Jeunesse et début de carrière

Livia Lancelot est une pilote professionnelle française de motocross née le 11 février 1988 à Saint-Denis. Elle obtient sa première moto à l’âge de 4 à 5 ans qu’elle roulait affectueusement dans le jardin de son grand-père. Ayant une passion pour le motocross, elle décide de se lancer dans ce sport. Mais à l’époque il n’y avait pas de pilote féminin de motocross donc absence de structure pour les pilotes féminin.

Épaulée par son père Bruno, un passionné de moto, elle commence par s’entraîner avec ses copains. Première pilote parmi les pilotes masculins, elle gravit tous les échelons dans la catégorie masculine: Elle a commencé avec les courses régionales, après, les nationales et elle parvient au championnat du monde. Bref, Livia Lancelot a fait toutes les étapes d’un pilote masculin. Ce qui lui vaut le respect des pilotes hommes.

Une carrière professionnelle riche en titres

Animée d’une mentalité de gagnante, Livia Lancelot nage dans le monde de motocross comme un poisson dans l’eau. En 2008, Livia Lancelot est sacrée championne du monde dans la catégorie Femme. Une première dans l’histoire ! Elle réitère son exploit lors du Grand prix de France en 2009 devant 30 000 spectateurs. Sa carrière ne vient que commencer. Sur le plan national, elle n’a pas de concurrentes dignes du nom.

Elle est sacrée championne de France successivement en 2010, 2011 et 2012. Elle déroche également 2 médailles de bronze en 2011 et 2012 au X Gammes. En 2013, elle se blesse gravement et est opérée aux genoux. En 2014, on la découvre encore sur les pistes de motocross aux championnats du monde à Prague. Mais lors de la course, sa moto ne répond plus et selon les règlements, elle ne peut pas la changer. Lancelot ne peut que dire au revoir au titre alors qu’elle est la favorite au début de la course. Elle ne termine que 3e au classement général.

À partir de 2014, Lancelot a retrouvé sa couronne de majesté et a été sacrée championne de France 2014, 2015, 2016, 2017. Inédit ! Elle décide de participer au super motocross de Bercy à Lille parmi les pilotes garçons. C’est un niveau plus élevé pour elle avec une piste dangereuse et de grands sauts prévus pour tous les pilotes. Au soir de la course, elle se retrouve à la dernière place. En 2016 et 2017, sous sa propre structure oneOneFour, Lancelot est sacrée respectivement vice-championne et championne du monde catégorie féminine.

C’est au soir de cette carrière plus réussie que la championne des championnes arrête sa carrière de pilote en 2017. Technique, vitesse, précision et détermination, Lancelot dispose de tous les ingrédients d’un grand pilote de motocross.

Après la carrière de pilote

Ayant été une travailleuse acharnée en tant que pilote, Livia Lancelot est le team manager du team 114 depuis 2018 dans la catégorie MX2GP. Avec son charisme confirmé, l’heure de gloire attend sûrement encore Livia Lancelot en tant que team Manager.

About the Author: admin